Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 15:25

Il existe différents intervenants qui peuvent suivre votre grossesse. Ici, nous traiterons principalement des intervenants médicaux.

Actuellement en France, les médecins de famille voient peu les femmes enceintes. Ils sont rarement les intervenants référents. En effet pour favoriser le travail des sages-femmes et des gynécologues, les femmes sont envoyées vers ceux-ci. Pourtant les médecins généralistes sont formés au suivi de grossesse et même à l'accouchement.

Si vous voulez en savoir plus rendez-vous sur mon blog pro :

Un accompagnement de la grossesse personnalisé

Vous souhaitez vous entretenir avec moi ou contactez-moi sur mon adresse email : nathalie@accompagnement-de-la-grossesse.com L'accompagnement de la grossesse proposé par une accompagnante à la ...

http://accompagnement-de-la-grossesse.com/

Repost 0
Published by lesmeresveilleuses - dans grossesse
commenter cet article
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 18:09

Voici un nouvel article de accompagnement-de-la-grossesse.com :

Le massage pour femme enceinte est un massage bien-être non thérapeutique​.  Il se pratique seulement à partir du 4ème mois de grossesse.

Sur tout le corps faites vous masser, passez un temps de détente ...  

massage pour femme enceinte

Ce sera pour vous un temps de pause, un temps rien que pour vous, pour sortir de votre quotidien, pour prendre soin de vous afin que vous puissiez mieux prendre soin des autres. Et ces temps-là sont absolument nécessaires, non pas pour fuir mais au contraire pour pouvoir affronter la réalité.

bien-être femme - massage pour femme enceinteCe massage vous apportera un profond bien-être. Pendant la grossesse souvent le dos tire, des tensions musculaires apparaissent, les jambes peuvent être lourdes, le sommeil est modifié, ...

Le massage va vous détendre, vous aider à vous relaxer, vous permettre de mieux dormir après, soulager votre dos, ...

Bien entendu tout dépend du masseur et de ce qu'il pratique. Mais les mamans qui l'ont vécu avec moi en ont toujours été enchantées. Cela les aidait beaucoup.

Donc si vous êtes enceinte pensez à chercher quelqu'un près de chez vous qui pratique le massage pour femme enceinte. Vous verrez cela vous fera un bien fou, puis ce serait un chouette cadeau de Noël à vous offrir !

En ce qui concerne ma pratique personnelle :

Les zones du corps massées sont les suivantes : le dos, les jambes-pieds-cuisses, les visage-cou-épaules-bras et le ventreUn massage partiel est possible.

1h30 à 2h00 de massage de la tête aux pieds.

Ce massage se déroule chez vous dans une salle préalablement chauffée avec de l'huile végétale non parfumée pour plus de sécurité.

Je vous souhaite de tout cœur de trouver quelqu'un qui puisse vous masser.

Repost 0
Published by lesmeresveilleuses - dans grossesse
commenter cet article
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 22:34

Très bel article sur la grossesse ici.

Repost 0
Published by lesmeresveilleuses - dans grossesse
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 16:30

L’alcool et la grossesse

Comment l’alcool agit-il sur le fœtus ?

Lorsqu’une femme enceinte consomme une boisson alcoolique, l’alcool passe du sang maternel vers le sang du fœtus, au travers du placenta. La concentration en alcool dans le sang du bébé est rapidement aussi élevée que dans le sang de la mère. L’alcool est alors transporté par le sang du bébé dans tout son organisme. Il est éliminé lentement car le foie du fœtus n’est pas suffisamment développé.

Quels sont les effets de l’alcool sur le fœtus ?

Pendant la grossesse, une consommation régulière d’alcool, dès 2 verres par jour, ou des ivresses épisodiques nuisent au développement du cerveau de l’enfant : ces consommations peuvent provoquer des troubles du comportement ou un retard intellectuel (troubles de l’apprentissage, de la mémorisation, de l’attention, etc.).
Ces effets ne sont pas visibles à la naissance mais se manifestent au fur et à mesure de la croissance et du développement psychomoteur de l’enfant. Une consommation de 2 verres par jour ou plus peut également entraîner un faible poids de naissance.
Une consommation d’alcool plus importante peut, en plus de ses conséquences néfastes sur le cerveau et le poids de naissance, toucher d’autres organes et provoquer des malformations.

Qu’est-ce que le syndrome d’alcoolisation fœtale ?

Le syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF) a été décrit pour la première fois en 1968 par un pédiatre français, le Dr Lemoine. Le SAF est l’effet le plus grave de la consommation d’alcool pendant la grossesse. Il se manifeste par un retard de croissance, des anomalies faciales, des malformations du cerveau, des troubles du comportement et un retard du développement intellectuel (problèmes d’apprentissage, de mémoire, d’attention, etc.). Ces dommages sont irréversibles.
Le SAF est observé pour des consommations importantes, mais tous les enfants nés de femmes consommatrices excessives d’alcool n’en sont pas atteints. On estime que le SAF concerne entre 0,5 et 3 naissances sur 1000.
Entre des troubles intellectuels ou comportementaux mineurs et les formes les plus graves de SAF, tous les degrés d’atteinte peuvent exister.

Quelle quantité d’alcool une femme enceinte peut-elle boire sans prendre de risque pour son bébé ?

Les connaissances scientifiques actuelles ne permettent pas de déterminer un niveau de consommation d’alcool qui serait sans risque pour l’enfant à naître. Autrement dit, il n’y a pas de quantité d’alcool en dessous de laquelle on peut dire avec certitude qu’il n’y a pas de risque. Bien sûr, si une femme enceinte boit un verre de temps en temps, le risque est plus faible que si elle boit régulièrement de grandes quantités d’alcool. Mais toutes les occasions de consommation, qu’elles soient régulières ou ponctuelles, font potentiellement courir un risque au bébé.
En vertu du principe de précaution, il est donc recommandé aux femmes enceintes de s’abstenir de toute consommation d’alcool dès le début de leur grossesse et pendant toute la durée de celle-ci.

A quel moment de la grossesse le fœtus est-il le plus sensible aux effets de l’alcool ?

Le cerveau du fœtus se développe tout au long de la grossesse (et même après la naissance). La toxicité de l’alcool pour le cerveau peut donc se manifester durant toute la grossesse.
Ainsi, si une femme enceinte boit de l’alcool, quel que soit le moment, cette consommation peut avoir des effets néfastes sur le cerveau du fœtus.

Le vin et la bière sont-ils moins dangereux pour le fœtus que les alcools forts ?

Toutes les boissons alcooliques (vin, bière, rhum, vodka, whisky, pastis, etc.) contiennent la même molécule, appelée éthanol. C’est cette molécule qui est dangereuse pour le bébé. Toutes les boissons représentent donc le même danger.

Pourquoi y a-t-il un dessin représentant une femme enceinte sur les bouteilles d’alcool ?

L'alcool et la grossesseDepuis le 3 octobre 2007, toutes les unités de conditionnement de boissons alcooliques doivent porter un message recommandant aux femmes enceintes de ne pas consommer d’alcool. Ce message peut prendre la forme d’un pictogramme ou d’une phrase : « La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant ».
Cette mesure a été prise afin de sensibiliser l’ensemble de la population (les femmes enceintes, celles qui le seront dans les années à venir, mais aussi leur entourage) aux risques liés à la consommation d’alcool pendant la grossesse.
Pour en savoir plus sur cette mesure, consultez le site du ministère chargé de la SantéLien externe, ouverture dans une nouvelle fenetre

Tout le monde connaît des femmes qui ont bu de l’alcool lorsqu’elles étaient enceintes et dont les enfants vont bien : que peut-on en conclure ?

Toute consommation d’alcool pendant la grossesse est susceptible de présenter un risque. Cela ne signifie pas que les effets néfastes apparaîtront forcément, mais qu’ils ont de plus fortes chances de se manifester (de la même façon que tous les fumeurs n’ont pas un cancer du poumon).
Il n’est pas possible de tirer des conclusions à partir de quelques exemples autour de soi. Il faut étudier ce qui se passe sur un grand nombre de personnes pour déterminer les risques : c’est ce que font les scientifiques qui travaillent dans le domaine de la santé publique.

Vous êtes enceinte ? Cliquez ici

 

article issu de : alcool info service

Repost 0
Published by lesmeresveilleuses - dans grossesse
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 22:50

Aujourd'hui j'ai donné mon premier massage femme enceinte

...que du bonheur !


Franchement j'ai passé un moment merveilleux. Je suis allée chez une maman que j'avais rencontré une fois et qui m'a merveilleusement bien reçue. Après un petit thé nous sommes allées dans la chambre préparée pour le massage et vraiment ce n'est                     ...que du bonheur !


Une musique douce, une pièce bien chauffée,  de la pénombre, une table pour installer la maman, de l'huile d'amande douce bio,.. de la douceur et de l'amour ... de la tendresse et de l'attention ... un temps de bien-être, un temps pour soi, un temps de pause pour se recentrer sur son corps ... pour se réunifier, pour s'arrêter ... Un temps hors du temps.


Ce n'est ...que du bonheur !

...tant pour celui qui donne que pour celle qui reçoit.

Repost 0
Published by lesmeresveilleuses - dans grossesse
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 16:52

Voici la vidéo d'un petit massage tout simple à pouvoir faire pour se recentrer sur bébé, ou après une journée fatigante. il s'agit d'un massage que la maman se fait elle-même.

Cette vidéo est proposée par mymommymanual.com.

Voici la traduction de ce que dit la thérapeute qui présente la vidéo :

" En tant que physiothérapeute, instructrice en massage prénatal et éducatrice certifiée en massage pour bébés, je voudrais vous montrer comment vous pouvez masser votre ventre de femme enceinte. Je suis enceinte de 22 semaines avec des jumeaux, c'est donc un moment idéal. Après avoir examiné quelques conseils de base et les avantages, je vous montrerai quelques techniques de massage du ventre. Mettez un peu de musique relaxante et continuez à regarder cette vidéo pour prendre un temps de contact thérapeutique avec votre bébé !

Conseils :

1. Un bon moment pour commencer c'est le milieu ou la fin de 2ème trimestre de grossesse, spécialement si vous sentez déjà votre (vos) bébé(s) bouger.

2. Asseyez sur votre lit ouun canapé avec plusieurs coussins derrière votre dos. Evitez de vous allonger à plat.

3. Utilisez de l'huile plutôt que de la lotion car la lotion sèche rapidement. Prenez en une qui aide à éviter les vergetures. Evitez tout ce qui contient de l'huile minérale.

4. Massez d'une pression légère et travaillez à un rythme confortable.

5. Pensez à respirer.

 

Installez-vous confortablement et démarrez. Chaque mouvement peut être fait 5 à 10 fois. Respirez par le nez !"

 

Pour le reste il vous suffit de regarder les images ...

 

 


 
Repost 0
Published by lesmeresveilleuses - dans grossesse
commenter cet article
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 00:24

J'ai la grande joie de vous annoncer que dorénavant je vous propose un service qui me tient à coeur, un moment de pur bien-être pour la femme enceinte :

 

Massage de tout le corps ou massage partiel selon votre souhait adapté à la femme enceinte.

 

Les zones du corps massées sont les suivantes :

le dos, les jambes-pieds-cuisses, les visage-cou-bras-épaules et le ventre.

 

Vous pouvez donc choisir les zones que vous désirez selon le temps dont vous disposez et vos envies.

 

Attention ! Le massage de la femme enceinte n'est pas recommandé pendant le premier trimestre de grossesse. Je vous conseille donc d'attendre le 4eme mois pour commencer à le demander.


Ce massage se déroule chez vous.

Appliqué avec de l'huile végétale non parfumée le massage complet de tout le corps dure minimum 1h30.

Je pratiquerai ce massage chez vous dans une salle préalablement chauffée, sur un lit par exemple.


Ayez quelques coussins et un oreiller à disposition ainsi que deux serviettes de toilette. (Si vous n'en avez pas je peux en apporter).


Ce massage peut être couplé avec l'application de ventouses en région dorsale.

 

Pour mes tarifs, j'ai toujours la même politique, en fonction de vos moyens et de votre coeur, détails ici.

Repost 0
Published by lesmeresveilleuses - dans grossesse
commenter cet article
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 02:00

Je souhaite revenir sur le dernier article que j'ai publié. En y repensant et en le relisant, je me dis que je dois faire un rectificatif. En plus une amie m'a reprise sur mon blog perso et elle a bien fait.

Oui depuis que j'ai écrit cet article il y a des choses qui me turlupinent.

Je trouve que ce que j'ai écrit n'est pas juste. En fait une maman venait de m'appeler et m'expliquer combien elle s'était sentie suele pendant sa grossesse et après son accouchement. Du coup je me suis souvenue de toutes les mamans m'ayant déjà témoigné dans ce sens.

Il est vrai que de nombreuses maman se sentent démunies pendant la grossesse mais ce n'est pas du tout obligatoire et beaucoup trouvent d'elles-mêmes la force suffisante, la confiance pour avancer quasiment ou complètement seules. Biensûr cela dépend de l'histoire, de la situation, de l'environnement de chacune. Et personne n'a à juger la situation psychologique de la maman, qui d'ailleurs bien souvent varie assez facilement pendant la grossesse.

Et pour les papas tout cela est bien souvent très compliqué. Ils ne subissent pas de changement hormonal, eux, ni la transformation de leur propre corps et comprendre une femme enceinte devient vite chose difficile. Un peu de tendresse, beaucoup d'amour et des tonnes de patience et ça ira messieurs !

Cependant tous les gynécos ne sont pas des murs comme on pourrait presque le croire à la lecture de mon article précédent. Ce n'était pas ce que je voulais dire en tous cas. La majorité d'entre eux sont même très bien. Ils n'ont pas toujours le temps de parler, mais cela convient bien à des mamans qui savent ce qu'elles veulent ou qui vivent parfaitement bien leur grossesse. D'autres plus soucieuses préfèreraient plus de discussion peut-être.

Il y a des maternités qui commencent à proposer des groupes de parole, ... renseignez-vous. Sinon auprès d'associations ...

Les sages-femmes quant à elles font un magnifique travail et peuvent vous recevoir avant le 7ème mois, mais c'est à vous de les contacter biensûr. Elles font souvent un premier rendez-vous au 4ème mois. Mais bon ça dépend si vous leur demandez un suivi de grossesse ou seulement des cours de préparation à l'accouchement.

Quant aux doulas, elles ne devraient même pas exister et je ne souhaite qu'une chose qu'elles disparaissent. Je m'explique : si il y avait une sage-femme par maman entièrement disponible pour elle, la doula n'existerait pas. Mais en France il y a un grand manque de sages-femmes. De plus l'éclatement du milieu familial ne permet pas à la famille de prendre le relai. Et l'individualisation de la société nous isole souvent, ou en tous cas rend nos démarches plus compliquées pour trouver des infos souvent si simples. Donc je crois que les doulas sont nécessaires actuellement. Mais inventons les structures sociales, les réseaux qui permettront aux femmes enceintes qui se sentent isolées ou perdues de trouver du réconfort et des réponses...

Je crois avoir été plus fidèle à moi-même, plus claire dans ce rectificatif. Je vous demande de m'excuser si j'ai choqué certains d'entre vous. Il est vrai que mon 1er article était très teinté du ressenti de cette maman avec qui je venais de parler et donc pas assez objectif dans un cadre général.

Repost 0
Published by lesmeresveilleuses - dans grossesse
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 13:39

De nombreuses femmes pensent avant la grossesse que tout est organisé, planifié, que l'on s'occupera d'elles pendant la grossesse.


C'est vrai et faux à la fois. Il est vrai que des visites médicales sont prévues, habituelles, conseillées. En général elles ont lieu du 3ème ou 4ème mois de grossesse jusqu'à la fin de la grossesse. Les derniers temps le rythme s'intensifie pour vérifier que maman et bébé vont bien.


La grande majorité des mamans est suivie par un gynécologue qui en général est un très bon technicien, a des machines de pointe, un vocabulaire parfois difficile à comprendre et surtout bien souvent pas le temps, l'envie (ou peut-être n'y est-il simplement pas assez sensibilisé) de parler.


En effet les consultations se succèdent et lui ce qui l'intéresse ce sont les mesures en tout genre qui vont lui permettre d'évaluer l'état de santé physiologique du bébé et de la maman. Et heureusement !


Alors répondre aux questions de la maman, calmer ses angoisses, prendre le temps d'expliquer tous les risques, tous les bienfaits et toutes les conséquences des examens ... c'est pas son truc. Oui mais la maman alors ? Elle elle a les nerfs à fleur de peau, un corps qui se modifie, parfois des désagréménts dont elle ne connaissait même pas l'existence et qui peuvent lui faire peur, des douleurs ou sensations inconnues ... et alors qui s'occupe d'elle?


Et bien ce devrait être le rôle de la sage-femme. Qui d'ailleurs tant que la grossesse est "normale", non pathologique, est à même de faire le même travail de surveillance que le gynécologue.


Mais la plupart du temps la sage-femme libérale n'intervient pendant la grossesse que pour la préparation à l'accouchement. Et en général ça commence au 7ème mois. Oui mais alors avant qui s'occupe de la maman ? Et même pendant la préparation à l'accouchement la maman vient pour des "cours", elle n'est donc pas là pour parler, poser des questions, pleurer si elle en a besoin. Elle n'est pas là pour être écoutée mais pour apprendre. Cependant les sages-femmes sont en général à l'écoute des mères et leur laisse un peu de place. Mais bon, la séance n'est pas faite pour ça.


Alors qui s'occupe de la maman, de ses états d'âme, de ses questionnements, de savoir ce dont elle a besoin ?


Et bien dans le processus habituel en France : autant dire personne!


Il y a la possibilité de faire avec certaines sages-femmes libérales des suivis globaux de la grossesse. Cela permet de n'avoir qu'un seul intervenant et  de mieux connaître la sage-femme. Dans ce cas les rapports sont plus profonds et permettent plus d'échanges.

Ouf ! Là la mère peut s'exprimer beaucoup plus même si les séances de suivi sont limitées en temps car les sages-femmes sont en sous-effectif dans notre pays.


Pour la très grande majorité des mamans il n'y a aucun suivi autre que purement technique proposé avant le 7ème mois.

C'est bien souvent terrible, difficile à vivre pour ces mamans qui se sentent perdues, ont peur de ne pas y arriver, traversent l'inconnu ... et ne trouvent pas toujours vers qui se tourner.


Alors comment faire ?

Si vous êtes dans ce cas, avez besoin de soutien, d'écoute, de présence, d'être rassurée ... et bien vous pouvez le dire à votre médecin ou votre sage-femme qui prendra peut-être le temps de vous écouter davantage. Je sais ce n'est pas toujours facile surout quand on est déjà fatiguées physiquement ou psychologiquement; mais surtout vous pouvez vous tourner vers des structures associatives qui ont souvent plus de temps.


Et c'est à ce moment-là que je trouve que l'accompagnante à la naissance, ou doula, a toute sa place. C'est une personne disponible, à l'écoute, formée, capable de vous accompagner... Elle peut vous aider, vous donner confiance, vous rassurer ou vous conseiller d'aller consulter un membre du personnel médical. Elle ne pourra pas poser un diagnostique quelconque mais sera un coeur ouvert à votre écoute.

En tous cas, à mon avis, c'est ce qu'elle devrait être. Et en ce qui me concerne je suis toujours disponible, joignable par téléphone, mail ou skype pour les mamans qui me le demandent. Il n'y a dans ce domaine-là pour moi ni dimanche, ni jour férié, ni horaires d'ouverture...

Donc, en cas de besoin, cherchez de l'aide, ne restez pas seule !

et si vous en avez envie ou besoin contactez-moi.

 

Repost 0
Published by lesmeresveilleuses - dans grossesse
commenter cet article
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 08:35

Benediction vient du latin du latin benedictio de bene dicere, bénir, c'est à dire "dire du bien".

Un chemin de bénédictions évoque donc un lieu sur lequel on désire se poser, avancer. Le but n'en est donc pas encore atteint. Un chemin de bonnes paroles, de gestes bons, de belles pensées, un chemin de bonheur.

C'est un chemin sur lequel nous devons avancer, marcher, ensemble puisque la parole et le geste nous unissent.

Le blessingway est donc un temps mis à part pour remercier la femme, la mère, pour le bébé qu'elle porte et qu'elle va bientôt mettre au monde. C'est un moment rempli d'amour, de douceur, de bien-être, où chaque personne présente va donner une parole de bénédiction ou poser un geste positif, faire un cadeau, offrir quelque chose qui vienne de son coeur pour la maman et / ou le bébé.

C'est une sorte de célébration de la maternité, un encouragement pour la mère prête à donner la vie, une façon de lui dire que bientôt elle tiendra un trésor dans ses bras, un beau bébé ... une façon de la remercier pour ce travail si précieux pour l'humanité ... de lui rappeler qu'elle n'est pas seule, qu'elle a des ami(e)s sur qui elle peut compter et qui reconnaissent toute la noblesse, la beauté de son état, de qui elle est.

En pratique il s'agit de prendre une demi-journée ou une journée avec la maman et des personnes de son choix. En France le blessingway est réservé aux femmes, au Mexique, chez les indiens du Chiapas, les hommes sont conviés tout autant. Alors moi, je vous laisserai le choix des personnes que vous souhaitez inviter, hommes ou femmes. Ce temps doit être une fête et un ressourcement  à l'image de la maman. il peut-être organisé par la maman elle-même ou au contraire comme une surprise par un(e) ami(e) ou un(e) membre de la famille.

On peut y mettre ce qui fera plaisir à la maman : un massage, un temps de relaxation, un moulage de ventre, un maquillage de bedaine, une séance photos, un goûter à partager, un cadeau acheté pourquoi pas mais peut-être encore plus un cadeau fait maison, un dessin ou une parole d'encouragement que la maman pourra accrocher au mur de sa chambre pour les relire régulièrement avant et pendant le travail ... les idées peuvent être nombreuses, ce ne sont que quelques pistes citées ici.

Ce doit être vraiment un temps de partage profond et de réjouissance pour la maman. La maman doit repartir avec quelque chose : un objet, un souvenir, des paroles, ... qui concrètement lui permette de se souvenir de ce moment pendant l'accouchement, qui lui permette de se ressourcer à la source de l'amitié, de l'amour échangés.

Si cela vous intéresse, contactez-moi et nous organiserons une belle fête pour honorer une belle maman. Pour les tarifs reportez-vous à la page tarifs en cliquant ici.

Appelez-moi au 02.99.73.82.97 ou au 06.64.53.62.87.

ou bien

Contactez-moi par mail : lesmeresveilleuses@ymail.com

 

A très bientôt !

Repost 0
Published by lesmeresveilleuses - dans grossesse
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog des " Mères Veilleuses "
  • Le blog des " Mères Veilleuses "
  • : Voici un espace pour les amoureux de la périnatalité ... en découvrir les différents aspects, les différents intervenants ... pour pouvoir mieux profiter et faire profiter de la période qui entoure la naissance.
  • Contact

Festi'naître

Rejoignez-nous au Festi'naître les 27 et 28 avril 2013 au Foyer rural de Meillac (35270)

PROCHAINES RENCONTRES

FESTI'NAÎTRE Festival de la périnatalité

les 27 et 28 avril 2013 au Foyer Rural de Meillac

 

  Tout l'agenda 2012-2013