Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Mais Quézaco ?


L'accompagnement à la Naissance est comme son nom l'indique un Accompagnement qui prépare à la Naissance.


Accompagner qui ?

La femme enceinte biensûr
 mais pas seulement. Le père a besoin d'une attention toute particulière dans une société où son rôle change, où il n'est pas assez accompagné, écouté, compris. Le bébé à naître qui comprend tout ce qu'il se passe autour de lui ne serait-ce que parce qu'il est "branché" hormonalement aux émotions de sa maman. Ce bébé a donc besoin, autant que possible d'un environnement paisible, déjà pendant sa vie intra-utérine. Il a besoin d'être pris en compte, dorloté, bercé, aimé...Et lui aussi parfois a besoin d'un petit coup de pouce pour l'aider à franchir un nouveau cap pendant cette aventure de la naissance ! Et puis il ne faut pas oublier les grands frères et soeurs quand il y en a  qui ont souvent et à juste titre des questions, des craintesdes émotions à partager. Accompagner aussi la famille dans son entité, dans son ensemble car si il faut prendre en compte l'indiviualité de chacun il ne faut pas oublier pour autant les relations interpersonnelles tant dans le couple qu'avec les grands enfants. La famille va changer de taille, chaque personne va changer de statut, les regards extérieurs vont se modifier, les chambres vont peut-être être redistribuées différemment, les dépenses vont être chamboulées, bref la famille va devoir trouver un nouvel équilibre !


Et qui accompagne ?

Et bien une accompagnante à la naissance, encore appelée Doula.

Et qu'est-ce qu'une Accompagnante à la naissance ?

     Le mot Doula vient du grec, il signifiait "esclave". Aujourd'hui je dirais plutôt que la Doula est au service, au service de la femme, particulièrement de la femme enceinte, du couple, de la famille, du bébé à naître... Elle est du coup au service de la famille et donc de la société, de la nation toute entière... L'accompagnante est "au service" de la Vie, dans sa plus belle, plus humble et plus grande expression qu'est la naissance. Oui la naissance est le moment le plus majestueux, le plus beau, le plus marquant de notre vie tant en tant qu'enfant "naissant", qu'en tant que parent "naissant". Je crois que à chaque naissance les parents "re-naissent" également.
      Une accompagnante à la naissance c'est simplement, tout simplement une femme, une mère qui va partager son expérience et ses connaissances avec les parents en devenir. Elle va pouvoir les écouter, les accompagner dans leurs choix, les aider à s'informer, leur montrer comment se détendre, rester présente, être là en début de travail à un moment où souvent le couple se retrouve seul, permettre aux parents d'avoir une écoute attentive qui ne juge pas, proposer une relecture de l'accouchement et éventuellement permettre aux parents de poser des mots, de laisser monter des émotions ...
Je crois que l'accompagnante à la naissance joue dans notre société aujourd'hui le rôle que jouaient les "anciennes", les "matrones" il y a quelques décennies en arrière ou encore aujourd'hui dans d'autres civilisations, ce rôle que peuvent encore tenir parfois une mère, une soeur, une tante expérimentées et qui habitent tout proche. Aujourd'hui les familles sont tellement éclatées, les individus si isolés que malheureusement il y a besoin de créer une profession pour tenir ce rôle qui de tout temps avait été tenu naturellement dans la société.

Ce que signifie accompagner pour moi...

 

Pour moi accompagner c'est guider, me tenir tout proche, non en imposant une route mais plutôt en indiquant les différents chemins existant et en suivant la personne quel que soit le chemin choisi. Rester à côté de la personne qui en a besoin, l'éclairer quand elle est dans les ténèbres, la rassurer quand elle en a besoin. Accompagner c'est comme être dans un bâteau, en haut du mât, indiquant la terre quand on est en pleine mer, les récifs dangereux, les côtes où il est possible de se poser, le phare quand on est en pleine tempête... Accompagner c'est indiquer tout cela mais ce n'est pas diriger la barre, ni commander le bâteau... Et pour moi cela est essentiel. Je veux informer de la façon la plus neutre possible sur les différentes options existantes, les avantages et les inconvénients de chacune mais en aucun cas dire il faut faire ceci ou ne pas faire cela. Chacun a son histoire, ses croyances, sa culture et ce qui paraît bien à l'un peut paraître mauvais à l'autre. Ainsi mon souhait est de respecter les choix des parents.

Accompagner à quoi et pourquoi ?

Accompagner à la naissance. Pourquoi ? Et bien parce que de nos jours dans nos civilisations occidentales nous nous sommes bien éloignées de notre nature, de notre féminité instinctive. Nous avons besoin de soutien, d'aide, de préparation pour accoucher.
  Nous avons besoin d'être mises en confiance, d'être rassurées, d'être guidées.


Est-ce vraiment utile ?  

   

Et bien des études ont été menées par des scientifiques, voilà ce qu'ils disent :

    Une étude publiée en 1993 par Klaus, Kennel et Klaus révèle chez les femmes qui ont été accompagnées par une accompagnante à la naissance :

une diminution des naissances par césarienne de l'ordre de 50 %, une réduction de 25 % de la durée du travail et de 60 % des demandes pour une anesthésie péridurale (1).


Sources : (1)   Klaus, Marshall H., John Kennel et Phyllis Klaus. <!--[endif]-->Mothering the Mother: How a Doula Can Help You Have a Shorter,

Easier, and Healthier Birth. Reading, Massachusetts: Addison-Wesley Publishing House, 1993.

 

De plus les parents ayant bénéficié des services d'une accompagnante à la naissance témoignent du bienfait de cet accompagnement, du sentiment de sécurité dû au fait de la globalité du suivi, de la relation de confiance établie, bref de leur satisfaction.

Quelle est la différence avec :
l'accompagnement d'une sage-femme ?

     Le suivi d'une sage-femme va vous permettre de vérifier que votre grossesse se passe bien. Je vous rappelle que la sage-femme commence ses études à la Fac de Médecine. Elle fait, en France, partie du corps médical et peut prescrire. Rien à voir avec l'accompagnante à la naissance. La sage-femme peut déceler les complications, accompagner les grossesses dans leur aspect médical et humain, assister une femme pendant son accouchement (si il n'y a pas de complication particulière). La sage-femme est l'unique spécialiste de la grossesse "normale". Elle déclare la grossesse, suit la femme chaque mois, offre bien souvent une préparation à l'accouchement, et bien des services qu'une accompagnante ne pourra jamais offrir. La sage-femme est à mon avis l'interlocuteur privilégiée lors de la grossesse...

"Quelle est la différence entre sage-femme et doula?

La sage-femme est une professionnelle médicale reconnue prodigant actes médicaux, diagnostiques, etc. ainsi que tous les soins découlant de l'accouchement de la parturiente (observation du travail, assistance à la naissance, soins postpartums et postnataux). Lors d'un accompagnement global à la naissance, elle peut offrir une préparation prénatale complète et agit à titre de «responsable» lors de l'accouchement.

La doula, quant à elle, est à l'origine «une femme qui aide une autre femme» (de nos jours, nous pouvons ajuster la définition de son rôle à «une femme qui aide la triade maman-papa-bébé dans les différentes étapes menant à l'accouchement et la vie de famille». Elle informe tout au long de la grossesse et des premières semaines postnatales, supporte, agit à titre d'intermédiaire entre le couple et leur praticien, apporte certaines nuances, aide à effectuer des choix éclairés, partage son expérience de mère et de doula. Son rôle est entièrement basé sur la relation d'aide et le soutien; elle ne peut en aucun cas poser de gestes médicaux, poser des diagnostiques ou «procéder» à l'accouchement.

Lors d'une rencontre initiale dite «d'approche», la doula présente l'ensemble de ses services ce qui permet au couple de poser des questions et de vérifier si cela répond à leurs besoins et attentes."

Article tiré du blog de l'Association française 8e Mère-Veille


Le rôle de la Doula


Le rôle de la Doula est donc d'accompagner la mère, le père et le bébé dans la période prénatale, l'accouchement et les premières semaines du bébé à travers le partage de ses connaissances, de son expérience sur divers sujets allant du massage, à l'allaitement maternel en passant par la relaxation, les connaissances de base sur les positions à l'accouchement, la grossesse émotive, la mise en place d'un projet de naissance, etc...

Est-ce une profession reconnue ?

"*La profession de doula est en développement en France, ce qui signifie que pour bien des gens, le concept reste nébuleux. Toutefois, il importe de savoir que cela existe depuis la nuit des temps et que c'est une profession qui a fait ses preuves au Canada, aux États-Unis et à bien d'autres endroits sur la planète! Nous vous invitons à communiquer avec votre dispensateur de soins afin de l'aviser de votre intérêt pour une doula (avec votre entourage également, pourquoi pas!) afin de démystifier le tout et surtout, que chacun réalise qu'il  y a une place pour tous, sans qu'aucun n'empiète sur le travail de l'autre."




Pour en savoir plus :
Présentation : Qui suis-je ?

Mes services 

Mes tarifs

Mes coordonnées

Adhérer à l'association

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog des &quot; Mères Veilleuses &quot;
  • Le blog des &quot; Mères Veilleuses &quot;
  • : Voici un espace pour les amoureux de la périnatalité ... en découvrir les différents aspects, les différents intervenants ... pour pouvoir mieux profiter et faire profiter de la période qui entoure la naissance.
  • Contact

Festi'naître

Rejoignez-nous au Festi'naître les 27 et 28 avril 2013 au Foyer rural de Meillac (35270)

PROCHAINES RENCONTRES

FESTI'NAÎTRE Festival de la périnatalité

les 27 et 28 avril 2013 au Foyer Rural de Meillac

 

  Tout l'agenda 2012-2013