Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 23:49

Voici une invention complètement folle.

Je voulais vous partager la découverte que je viens de faire. Un nouveau type de table d'accouchement vient de sortir, je vous laisse juger :

 

 

Comment accoucher sur une centrifugeuse

IMPROBABLOLOGIE | LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | 09.03.12 | 20h02

  

 

Une femme sur le point d'accoucher, en mars 2008, à la maternité associative à but non lucratif des Bluets à Paris.

Une femme sur le point d'accoucher, en mars 2008, à la maternité associative à but non lucratif des Bluets à Paris. AFP/JEAN AYISSI

 

Dieu a dit à Eve : tu enfanteras dans la douleur. Deux inventeurs américains se sont, depuis, permis de moderniser la formulation divine : tu enfanteras dans la douleur et sur une centrifugeuse. En 1965, George et Charlotte Blonsky ont en effet déposé un brevet (numéro 3216423) qui occupe une place de choix au panthéon de l'improbablologie : une table d'accouchement rotative pour faciliter les naissances par l'effet de la force centrifuge. Il suffisait d'y penser.

Il faut, pour comprendre leur démarche, se mettre à la fois dans la peau de ces pauvres bébés - contraints d'avancer dans un conduit étroit, tels des soldats rampant sur le parcours du combattant - et dans celle de leurs mères. Citons le texte du brevet : "On sait qu'en raison des conditions anatomiques naturelles le foetus a besoin d'une force considérable pour repousser les parois vaginales qui l'enserrent, surmonter la friction des surfaces utérines et vaginales et contrecarrer la pression atmosphérique s'opposant à sa sortie." Quant à la femme en couches, ses efforts ne s'avèrent pas moins considérables : "A la femme qui a développé une bonne musculature et a fait suffisamment d'exercice physique tout au long de sa grossesse, comme c'est le cas chez tous les peuples primitifs, la Nature a donné l'équipement et la puissance nécessaires à une délivrance normale et rapide. Ce n'est cependant pas le cas des femmes plus civilisées, qui n'ont souvent pas l'occasion de développer la musculature requise pour accoucher." Sic.

Mais que les mollassonnes sur le point de donner la vie ne se fassent pas de bile, George, Charlotte et leur centrifugeuse sont là pour les aider. Tout est prévu, tel est le mot d'ordre de ce brevet. La parturiente s'allonge sur la table de travail, la tête au niveau de l'axe de rotation. Pour éviter le décollage, elle doit bien accrocher ses ceintures : les pieds calés dans des étriers, le bassin coincé dans une espèce d'étui la maintenant bien parallèle à la table, des sangles au niveau des cuisses, une autre sous la poitrine et une dernière sur le cou. Un attirail nécessaire en cas d'évanouissement. Petite critique toutefois : il manque un distributeur de sacs à vomi. Pour des raisons de sécurité, la centrifugeuse est entourée d'une enceinte circulaire afin que le personnel soignant ne se fasse pas couper en deux par la machine en pleine action. Et au cas où il serait nécessaire d'arrêter la rotation en urgence, un frein à main est là. Tout est prévu, vous dit-on !

Pour le futur bébé, tout est calculé afin de prévenir un malencontreux accident. Un filet élastique (mais pas trop) au fond duquel se niche un douillet réceptacle en coton est disposé devant le vagin de sa future mère. Ce afin de récupérer le rejeton en douceur et d'éviter qu'il finisse sa très courte existence écrabouillé contre les parois de protection. Précisons en effet que, selon les chiffres donnés dans le brevet, la table peut, à son maximum de puissance, effectuer plus de 80 tours par minute. De quoi expulser aisément un bébé, son placenta et, en prime, quelques-uns des organes maternels.

Tout est prévu, donc. Y compris la future carrière du nouveau-né. Après cet entraînement précoce en centrifugeuse, où tu auras subi une accélération de 7 g lors de ta naissance, soit davantage que dans les attractions les plus spectaculaires des fêtes foraines, tu seras pilote de chasse ou astronaute, mon enfant.

Pierre Barthélémy

Journaliste et blogueur

(Passeurdesciences.blog.lemonde.fr)

Partager cet article

Repost 0
Published by lesmeresveilleuses - dans accouchement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des " Mères Veilleuses "
  • Le blog des " Mères Veilleuses "
  • : Voici un espace pour les amoureux de la périnatalité ... en découvrir les différents aspects, les différents intervenants ... pour pouvoir mieux profiter et faire profiter de la période qui entoure la naissance.
  • Contact

Festi'naître

Rejoignez-nous au Festi'naître les 27 et 28 avril 2013 au Foyer rural de Meillac (35270)

PROCHAINES RENCONTRES

FESTI'NAÎTRE Festival de la périnatalité

les 27 et 28 avril 2013 au Foyer Rural de Meillac

 

  Tout l'agenda 2012-2013