Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2018 4 20 /09 /septembre /2018 14:22

Oui nous venons d'arriver à Pau en ce mois d'août 2018 et depuis je croise très souvent des femmes enceintes à l'école, dans la rue, à l'église, au bord du terrain de foot ou d'athlétisme ... et là je ne peux plus... je ne peux plus attendre pour reprendre du service.

Oui je suis accompagnante à la naissance (aussi appelée doula) jusqu'au plus profond de mes tripes, avec mon cœur tout entier et quand je vois une femme enceinte j'ai envie d'aller discuter avec elle, de la renseigner, de savoir ce dont elle a besoin, de partager avec elle ma petite expérience de maman de 8 enfants.

Je me décide donc maintenant que les enfants sont rentrés à l'école à relancer ces accompagnements.

Accompagnements pour les futures ou jeunes mamans, pour leur bébé, le papa, les grands frères et sœurs ...
Accompagnements à la naissance pouvant se dérouler au choix pendant la grossesse, pendant l'accouchement  et/ ou après la naissance, mais aussi dans les situations plus délicates... (fausse-couche, deuil périnatal, etc ...)

Accompagnements pour une grossesse dite normale ou hyper médicalisée, peu importe, mon accompagnement n'est pas médical. Je vous propose un espace d'écoute, de soutien, de partage, de cœur à cœur, d'informations, mais aussi d'aide concrète (ménage, vaisselle, promenade du bébé, gestion des plus grands, etc...) tout cela dans la limite de mes compétences, de mes connaissances, dans le respect de vos choix et de votre histoire et bien entendu en toute confidentialité.

Ma foi catholique faisant partie de ma vie vous savez que je peux, si vous me le demandez, en parler avec vous, sinon elle restera de l'ordre du secret de mon cœur.

C'est vous qui savez ce dont vous avez besoin ! Je suis là à votre service.

Pour toute question relative à l'accompagnement à la naissance appelez-moi au 06.41.58.35.10

A très bientôt j'espère...

P.S : pour celles que ça intéresse voici une petite vidéo que j'ai faite : doula et catho

Partager cet article
Repost0
14 mai 2018 1 14 /05 /mai /2018 23:54
C'est parti ! L'asso redémarre.
 
Je vous propose donc de se rencontrer "en vrai" chez moi de 9h30 à 11h30 le jeudi 24 mai pour échanger sur les sujets qui vous intéressent, faire connaissance ou se revoir toujours autour de la périnatalité bien entendu (la maman, le bébé, le papa, le couple, la parentalité, la grossesse, l'accouchement, les soins naturels, le post-partum, l'allaitement (ou pas), etc.
 
Pour me trouver j'habite au lieu-dit La boudonnière
35560 Bazouges-la-Pérouse
Vous pouvez me prévenir de votre visite au 02.99.17.13.98 ou au 06.41.58.35.10
 
J'ai hâte d'y être !!
Partager cet article
Repost0
22 mars 2018 4 22 /03 /mars /2018 23:14

1. Il existe différents types de doulas (des doulas spécialisées dans l'accouchement, la grossesse, le postpartum, ou le deuil), même si en France ces spécialisations sont très rares.
2. Vous pouvez contacter une doula à n'importe quel moment, même si la plupart des clients la contactent assez tôt dans la grossesse pour être sûrs de leur disponibilité.
3. Les doulas assistent les femmes dans des situations d'accouchements très variées : des femmes qui ne veulent aucune ou très peu d'interventions pendant leur travail, des femmes qui veulent des péridurales ou autres antalgiques , des femmes vivant des césariennes, des femmes ayant prévu une césarienne sur rendez-vous.
4. Les doulas utilisent des techniques très variées pour aider les femmes pendant le travail (techniques de respiration, techniques de relaxation, massages, et positions d'accouchements).
5. Elles ont déjà TOUT vu. Parties du corps non épilées et vernis à ongle non terminés NE les offensent PAS.
6. Une doula est comme une avocate, elle encourage et aide la mère à obtenir ce qu'elle désire pour son accouchement. 
7. Elles parlent “belle-mère” et peuvent faire passer des messages assez efficacement.
8. Une doula veut créer un environnement sain et positif pour la femme en travail.
9. Un pet durant l'accouchement ne les choque pas.
10. La doula veut créer une relation positive avec la femme en travail, son conjoint/partenaire, sa famille et les membres du personnel médical présents lors de l'accouchement.
11. Les doulas ne sont pas des professionnels du corps médical.
12. Elles peuvent masser les épaules sans faire mal, contrairement aux maris.
13. Les femmes ayant reçu un soutien permanent d'une doula pendant le travail ont un temps de travail plus court d'environ 40 minutes et leurs bébés ont de meilleurs scores d'Apgar à la naissance. 
14. 31% d'utilisation de Pitocin en moins avec la présence d'une doula.
15. 28% de moins de risque de césarienne avec la présence d'une doula.
16. 12% de chance en plus d'avoir un accouchement vaginal avec la présence d'une doula.
17. 9% d'utilisation de moins de médicaments anti-douleur avec la présence d'une doula.
18. 14% de risque en moins de devoir admettre les nouveaux-nés dans une unité de soins spécialisés avec la présence d'une doula.
19. 34% de risque en moins d'être déçue de son expérience d'accouchement avec la présence d'une doula.
20. Les doulas ne remplacent pas l'époux ou le partenaire durant l'accouchement. Elles sont là non seulement pour soutenir la femme qui accouche mais également toutes les personnes présentes lors de l'accouchement.
21. Les doulas viendront vous accompagner pour votre accouchement même si il a lieu au milieu d'un bon match de foot.
22. Les professionnels de santé peuvent vous conseiller une doula avec laquelle ils aiment travailler. Demandez-leur leur avis.
23. Selon les dernières publications du Collège des Gynécologues et Obstétriciens Américain (ACOG) et de la Société pour la Médecine Materno-foetale (SMFM) : un des outils les plus efficaces pour améliorer le travail et la délivrance lors de l'accouchement est la présence permanente de personnel de soutien comme les doulas.
24. Les doulas savent déjà se laver les mains avant de toucher le bébé.
25. Une doula en post-partum apporte un soutien physique et émotionnel supplémentaire important pour une nouvelle famille.
26. Une doula en post-partum offre un soutien à l'allaitement et à l'éducation. Les études montrent une meilleure réussite de l'allaitement avec le soutien d'une doula du post-partum.
27. Une doula aide aux soins du nouveau-né si nécessaire.
28. Il y a moins de risques de baby blues et autres désordres psychologiques après la naissance avec la présence d'une doula.
29. La doula vous aide à vivre une transition plus douce vers la parentalité.
30. Grâce à la présence de la doula la mère a plus de temps pour se reposer et récupérer.
31. La recherche montre que le smères se sentent plus en sécurité et plus soutenues quand elles ont une doula auprès d'elles en post-partum.
32. Une doula peut proposer des services comme de l'entretien de la maison  et de la préparation de repas en post-partum.
33. Une doula peut aider la famille à accéder à des besoins vitaux et des connaissances de base concernant les décisions à prendre pour le bébé.
 

 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2018 4 22 /03 /mars /2018 22:50

La semaine mondiale des doulas a lieu cette année du 22 au 28 mars 2018.

http://www.worlddoulaweek.com/default.html

Profitons de cette semaine pour (re) découvrir ce que sont les doulas et ce qu'elles font...

Pendant cette semaine je tâcherai donc de vous partager ma vision de la doula.

La semaine mondiale des doulas
Partager cet article
Repost0
12 mars 2018 1 12 /03 /mars /2018 14:03

Une petite vidéo demandée par mon amie Myriam Fourchaud pour vous présenter mon travail de doula tel que je le vis, tel que je le ressens intérieurement...

Etre doula oui mais toujours en étant soi.

Partager cet article
Repost0
13 février 2018 2 13 /02 /février /2018 14:13

Bonjour à tous et à toutes,

me voici enfin de retour  mon petite dernier a grandi, je reprends donc du service.

J'ai hâte de vous revoir.

Partager cet article
Repost0
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 07:28

Source de l'article : accompagnement-de-la-grossesse.com
 

Travail à la maison : avantages et contre-indications
 

L'accouchement peut être découpé en plusieurs parties : le travail, l'expulsion et la délivrance pouvant être chacune à nouveau redécoupées en plusieurs phases.
Le travail est donc la première partie de l’accouchement, le temps pendant lequel le corps se prépare, le bébé se met dans une position favorable et descend grâce aux contractions notamment. Il peut durer plus ou moins longtemps selon les femmes, selon le nombre de bébés que vous avez déjà eus (ou pas) et passer plus ou moins inaperçu ou au contraire être intense... Bien entendu certains critères peuvent influencer votre travail mais rien n'est écrit d'avance. Je connais des mamans qui n'ont même pas remarqué qu'elles étaient en travail et n'ont ressenti que les dernières contractions, d'autres ont vécu un travail de 24h ou plus ... Nous n'entrerons pas dans la détail des phases du travail, aujourd'hui voyons où vivre son travail. Voici un très bon livre sur l'accouchement et détaillant bien ses différentes phases : Vivre sa grossesse et son accouchement : Une naissance heureuse. Je vous le recommande.
 

Pendant l'accouchement où vivre son travail ?
 

Voilà une bonne question. Beaucoup de femmes se demandent quand partir à la maternité, à la rupture de la poche des eaux ? au bout de combien d'heures ?

Je crois qu'il n'y a pas de réponse absolue, que cette réponse ne peut être donnée que par la femme elle-même lors de l'accouchement, selon son vécu, ses envies ... Cependant il est intéressant de réfléchir en amont aux avantages et aux contre-indications à rester chez soi pour vivre le travail car bien entendu il ne faudrait pas mettre la maman ou le bébé en danger.

 

La suite de l'article est réservée aux abonnées du blog accompagnement-de-la-grossesse.com, alors allez vous inscrire sur le blog !

Partager cet article
Repost0
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 15:25

Il existe différents intervenants qui peuvent suivre votre grossesse. Ici, nous traiterons principalement des intervenants médicaux.

Actuellement en France, les médecins de famille voient peu les femmes enceintes. Ils sont rarement les intervenants référents. En effet pour favoriser le travail des sages-femmes et des gynécologues, les femmes sont envoyées vers ceux-ci. Pourtant les médecins généralistes sont formés au suivi de grossesse et même à l'accouchement.

Si vous voulez en savoir plus rendez-vous sur mon blog pro :

Un accompagnement de la grossesse personnalisé

Vous souhaitez vous entretenir avec moi ou contactez-moi sur mon adresse email : nathalie@accompagnement-de-la-grossesse.com L'accompagnement de la grossesse proposé par une accompagnante à la ...

http://accompagnement-de-la-grossesse.com/

Partager cet article
Repost0
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 23:18

La naissance laisse des traces, une empreinte durable à ne pas négliger

article ici sur le blog accompagnement-de-la-grossesse.com

Partager cet article
Repost0
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 23:04

Si vous voulez savoir reconnaître votre ovulation et donc votre période de fertilité lisez l'article suivant de accompagnement-de-la-grossesse.com dont voici un extrait :

La date de votre ovulation et donc votre période de fertilité, vous pouvez les connaître par l'observation de votre cycle menstruel.

Les règles de base du cycle moyen :

Sa durée :

Un cycle menstruel moyen dure 28 jours, comme le cycle lunaire. Le premier jour du cycle est le 1er jour des règles. Le 14ème jour est le jour de l'ovulation. Le 28ème jour étant le dernier jour du cycle, le 29ème jour les règles apparaissent. Ce 29ème jour devient donc le 1er jour du cycle suivant.

La période de fertilité :

Pour le calcul de la période de fertilité il faut prendre en compte la durée de vie des spermatozoïdes et des ovules. Donc quand l'ovulation a lieu le 14ème jour, la période fertile commence 4 jours avant. En effet en cas de rapport sexuel durant les 4 jours précédant l'ovulation des spermatozoïdes seront expulsés dans le vagin et remonteront les trompes de Fallope. Ils ne mourront pas de suite. Ainsi 4 jours après le rapport il reste des spermatozoïdes vivants qui de plus ont eu le temps de se rendre jusqu'à l'emplacement de l'ovule. Ainsi lorsque celui-ci arrive, il peut être fécondé.

Ensuite l'ovule lui survit entre 12 et 24 heures.
La période de fécondité est donc comptée ainsi : elle commence 4 jours avant l'ovulation, donc le 10ème jour du cycle menstruel, et se termine 3 jours après celle-ci. Pourquoi trois ? Parce qu'il y a déjà 24 heures de vie de l'ovule. Plus deux jours supplémentaires pendant lesquels on sait que le taux de grossesse est élevé, pour s'assurer d'être sorti de la période de fertilité.

Il est également à noter que les périodes de règles ou de saignement quelconques sont comptés comme périodes fertiles.

La suite de l'article sur accompagnement-de-la-grossesse.com

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog des " Mères Veilleuses "
  • : Voici un espace pour les amoureux de la périnatalité ... en découvrir les différents aspects, les différents intervenants ... pour pouvoir mieux profiter et faire profiter de la période qui entoure la naissance.
  • Contact

Festi'naître

Rejoignez-nous au Festi'naître les 27 et 28 avril 2013 au Foyer rural de Meillac (35270)

PROCHAINES RENCONTRES

FESTI'NAÎTRE Festival de la périnatalité

les 27 et 28 avril 2013 au Foyer Rural de Meillac

 

  Tout l'agenda 2012-2013